06/10/2017 – Semaine du steak-frites : l’élevage allaitant n’a pas la patate !

logo 3_140

 

Semaine du steak-frites : l’élevage allaitant n’a pas la patate !

Suite au lancement par le Ministre de l’Agriculture, René Collin, de la semaine du steak-frites, la FUGEA tient à féliciter toutes les initiatives entreprises par les autorités compétentes pour favoriser la promotion de la viande bovine wallonne sur notre territoire.

Dans un marché mondialisé, redonner l’envie de manger une viande locale et de qualité est essentiel pour soutenir nos éleveurs.

La consommation européenne de viande, notamment bovine, accuse une baisse régulière et malgré cela, l’Europe n’hésite pas à brader l’élevage européen. Le dernier exemple date de cette semaine où s’est ouvert un nouveau round de négociation entre l’UE et le MERCOSUR pour la mise en place d’un accord de libre-échange. Le marché sud-américain est ultra-concurrentiel dans le secteur de la viande. Aujourd’hui, dernier jour des négociations, on parle d’importer en Europe pas moins de 70 000 tonnes de viande bovine en provenance du marché commun du Sud !

Tout ceci se situe dans un contexte de prix européen notamment wallon relativement bas, d’un climat morose dans les fermes avec des reprises et installations de plus en plus rares en élevage. La FUGEA tient à tirer la sonnette d’alarme et incite les autorités européennes à réviser leur copie avant qu’un drame ne se produise en Europe dans les élevages.

Donc pendant cette semaine dédiée au steak-frites, manger du steak oui…mais du steak wallon pour soutenir nos éleveurs !

Comments are closed.