23/04/2017 Non à la vaccination des porcs !

Communiqué de presse commun

NON à la vaccination des porcs

OUI à la promotion d’un porc de Wallonie

Namur, le 23 avril 2013,

Quatre organisations actives dans le secteur porcin prennent position pour un avenir durable de la filière porcine wallonne.

L’Association Wallonne des Eleveurs de Porcs (anciennement AWEP), Coprosain, la FUGEA et Porcs Qualité Ardenne (PQA) ont pleinement conscience que le bien-être des animaux est primordial pour apporter une viande de qualité aux consommateurs.

Toutefois, concernant le débat sur l’arrêt de la castration chirurgicale à vif:

L’AWEP, Coprosain, la FUGEA et PQA se positionnent contre l’utilisation de la « vaccination » comme alternative à la castration chirurgicale à vif.

Le « vaccin » utilisé est en fait un médicament immunologique agissant sur les hormones des porcs. Par principe de précaution, ne sachant pas quelles seront les conséquences à long terme de cette alternative sur la santé humaine, les cinq organisations refusent son utilisation. De plus, ce médicament n’avantage que les finances de l’industrie pharmaceutique Pfizer qui le commercialise. Les éleveurs sont, quant à eux, les premiers à être économiquement pénalisés par le coût que représente ce médicament.

L’AWEP, Coprosain, la FUGEA et PQA savent que le bien-être de l’éleveur est tout aussi essentiel à la continuation des élevages porcins de qualité en Wallonie.

Pour permettre aux éleveurs wallons de valoriser la viande de porc wallonne et susciter des vocations dans l’élevage porcin:

L’AWEP, Coprosain, la FUGEA et PQA soutiennent la mise en place d’une Indication géographique protégée, IGP « Porc de Wallonie ». Cette IGP promouvra la viande wallonne de qualité issue des élevages wallons qui respectent un cahier des charges bien établi. L’IGP soutiendrait les naisseurs engraisseurs qui n’utilisent pas la « vaccination » et qui élèvent des verrats Pietrain wallons pour la reproduction de leurs truies.

Signataires:

 

Comments are closed.