Agriculteurs FUGEA et circuit court

Vous êtes agriculteur-membre de la FUGEA et vous travaillez en filière courte? Cette annonce est pour vous!

Nous vous proposons de profiter de la visibilité de la page de la FUGEA pour faire la promotion de votre ferme et vos circuits de commercialisation. 
En effet, la FUGEA défend depuis longtemps les circuits alimentaires territorialisés et de nombreux membres se sont lancés dans le circuit-court. Dans le contexte actuel, il nous paraît essentiel de faire le lien entre vos initiatives et les citoyens prêts à vous soutenir! 

Si la démarche vous intéresse, n’hésitez pas à remplir le formulaire : http://urlz.fr/c7fU

Personne de contact: Fanny Dupont – ou 0490/ 57 11 95


[La blanche ferme]

La ferme d’Hugues Falys, porte-parole de la FUGEA, La blanche ferme, est située à Lessines dans le Hainaut. Il y produit principalement des bovins de race Charolaise.
A travers cette production, il défend l’autonomie fourragère, le bio et le local.

La blanche ferme propose un magasin regroupant les produits de plus de 30 artisans et producteurs de la région.
Légumes, fruits, fromages, bières,
miel,… ce magasin ouvert du mardi au samedi est l’endroit idéal pour faire ses courses et soutenir l’agriculture durable et de qualité!

En cette période particulière, les paiements par votre application bancaire ou par payconiq via votre smartphone sont vivement souhaités.

Pour toute information complémentaire, rendez-vous sur le site internet :  http://www.lablancheferme.be


[Ferme à Villers-en-Fagne]

Jean-Marc Groux est éleveur d’Angus pure à Villers-en-Fagne.

Il travaille en bio depuis 2012 et prend de nombreuses mesures en faveur de l’environnement. Par exemple, son exploitation de 90 bovins Angus dispose d’un pré-verger, de bandes aménagées pour la faune et la flore, de mares, de haies taillées et libres ainsi que 26 hectares de prairies de haute-valeur biologique.
Son exploitation est également en autonomie fourragère, modèle aussi intéressant d’un point de vue environnemental et défendu par la FUGEA.

Connaissez-vous la race Angus? C’est une race noire, sans corne, qui s’engraisse uniquement à l’herbe. Dans l’assiette, cette viande est goûteuse, persillée et consistante.

Comment s’en procurer? Il suffit de faire une réservation à ou par téléphone au +32 495 52 19 70. Tarifs sur Facebook Angus Villers.


[Le Moulin de la Baronne]

Autre exemple de ferme FUGEA engagée dans une agriculture durable et le circuit court.

Le Moulin de la Baronne, situé à Verdenne, en Famenne, produit de la farine artisanale. Semée, récoltée et moulue à la ferme, qui est en culture biologique depuis 10 ans.

Au magasin, sur place, Anne-Françoise Georges y vend de la farine de froment, d’épeautre, de la triticale, du seigle, du petit épeautre, du blé ancien en farine blanche, demi-grise et complète.

D’ailleurs, ce magasin est ouvert tous les jours, même s’il est préférable d’appeler au préalable au 04/99 130 600 pour annoncer votre venue.


[La ferme Lesplingart]

La ferme Lesplingart, à Quevaucamps, produit du fromage, du lait, et autres produits laitier.

Particularité : Les vaches sont des blanc-bleu-mixte et croisement en conversion normande.

L’exploitation est en bio depuis 2012, et en autonomie fourragère complète. La consommatrice et le consommateur peuvent retrouver la production au magasin à la ferme, ouvert les vendredis et samedis de 9h à 18h30. Les paiements se font en liquide.

P.S. : La ferme Lesplingart a été lauréate du concours « Qu’elle est belle, ma prairie » en 2019


[La bergerie d’Acremont]

La Bergerie d’Acremont, dans la province du Luxembourg, est l’un des rare élevage de brebis laitière en Belgique. Le lait du troupeau (250 brebis…) permet à Peter et Barbara de le transformer en yaourt, fromage, glace,… La particularité de la bergerie, c’est ce troupeau qui est constitué uniquement de brebis laitières belges, une race locale en voie de disparition. Il ne resterait qu’un millier de ces brebis en Belgique. Tous ces produits sont disponibles sur place, au magasin, ouvert pendant l’année scolaire le jeudi de 17 à 19h et le samedi de 14 à 17h. Durant les vacances scolaire, du mardi au dimanche (voir horaires sur le site internet).
La bergerie a déployé un service supplémentaire durant cette période de confinement : l’envoi de colis de fromage. Pour vous les faire livrer, complétez le formulaire. En temps normal, nous pouvons également les retrouver sur certains marchés à Leuven, Watermael-Boitsfort, Evere ou Tintigny.


[La ferme de la Croisette]

A la Ferme de la Croisette à Libramont-Chevigny, les veaux sont élevés par leur mère et en pâture pour conserver une agriculture durable et responsable. Isabelle et Bernard Meyer élèvent des bovins croisés ( Blanc Bleu Belge et races françaises viandeuses). Le Blanc Bleu Belge pour sa tendreté imbattable et les races françaises pour obtenir un goût plus prononcé et une viande persillée. Le fils, lui, est boucher et prépare des colis, que vous pouvez retrouver sur la page Colis de La Croisette – Olivier Meyer. Ponctuellement, il y propose d’y acheter ses colis. N’hésitez pas à le suivre pour en être averti!


[La ferme de la Coulbrie]

La Ferme de la Coulbrie, située à Soignies, propose des colis de viande de Bœuf et des œufs. Leur modèle est en accord avec les valeurs de la FUGEA : « produire moins, mais de qualité ». C’est en suivant ce modèle que Sarah et David prennent garde au bien-être animal, à l’autonomie fourragère, au respect de l’environnement et à produire une viande de qualité différenciée. Les colis de viande sont adaptés pour toutes et tous, allant de 3 à 15kg, mais les réservations sont indispensables par téléphone (0478/05 87 61), par email () ou via la page Facebook (Ferme de la Coulbrie). Un « libr’œufs service » est également accessible tous les jours pur se fournir en œufs frais (attention, seulement le mercredi et le vendredi durant cette période de confinement).


[La ferme du Long Pré]

A la ferme du Long Pré, située à Saint-Hubert, Jonathan Rifon et son épouse travaillent en bio. Ils élèvent des moutons de l’entre-Sambre-Meuse et des brebis. Une attention particulière est mise sur le bien-être de leurs animaux, qui paissent sur de grands espaces verts. A la ferme, située Rue Moulin d’en-Haut 1, vous pourrez vous fournir en viande, terrines, jus et produits locaux, le samedi de 10h30 à 16h ou sur rendez-vous par téléphone : +32 495 69 07 64. Le paiement se fait en liquide ou via application smartphone.


[La ferme de la Croix de la Grise]

La Chèvrerie de la Croix de la Grise, située à Havinnes, est une petite ferme herbagère convertie au bio depuis 1997.

Le plus de la ferme? Divers essais y sont menés tel que l’agroforesterie, l’autonomie alimentaire – fourragère et protéique, la traction animale, la populations de céréales, le travail réduit du sol,… Finalement, elle est aussi un lieu pédagogique où les plus petits comme les plus grands peuvent apprendre et découvrir l’environnement agricole!Tous les produits de la Chèvrerie de la Croix de la Grise sont transformés sur place et vendus dans le tournaisis : http://chevreriedelobel.be/wakka.php?wiki=NotreFromage


[La ferme Champignol]

A la ferme Champignol, Marie et Dimitri vous accueillent dans leur ferme familiale diversifiée au centre du village de Surice. Ferme laitière depuis 8 générations, ils y ont toujours produit du beurre de ferme au lait cru et la célèbre boulette de Surice. Depuis peu, du fromage au lait cru y est également produit. Sur une surface de 40 ares, Marie cultive aussi plus de 100 variétés de légumes connus ou méconnus, avec une attention particulière au respect de la vie du sol et de la biodiversité.
Une unité de bio méthanisation en fonctionnement depuis 2006 produits chaleur et électricité à partir de fumier et de sous produit de l’agriculture. L’ensemble de leur production est vendu dans un magasin à la ferme, avec d’autres produits locaux et/ou bio. A découvrir ici : https://www.champignol.be/


[BeeTasty]

A Denée, Robert Lequeux entretient son rucher avec passion. L’apiculture, son activité, a commencé en 2013. Aujourd’hui, il a plus de 130 ruches. Il vend en circuit court des dizaines de produits différents, tel que du miel, de la propolis, de la bière ou encore de l’hydromel. Il organise également des visites en petit groupe pour partager sa passion aux plus ou moins jeunes. L’apiculteur a l’habitude de travailler par envoi avec ses clients. Les commandes se font sur son site internet. Toutes les informations concernant BeeTasty sont disponibles sur www.beetasty.be 💻


[Ferme Schiepers]

A Wanze, Hélène est maraîchère et a aussi des poules. Elle vend ses légumes et fruits en circuit-court.
Tomates, courgettes, brocolis, chou fleurs,… Mais également des asperges vertes… Et toutes les productions sont certifiées biologiques. Depuis peu, une « Boulangépicerie Champain » propose tous les produits de la ferme à Wanze (Chaussée de Wavre 224 A)
Née de la collaboration avec une ferme voisine, cette épicerie propose également du pain dont les céréales proviennent directement des fermes. Vous pouvez vous y rendre du mardi au vendredi de 9 heure à 17 heure, le samedi de 7 heure 30 à 17 heure et le dimanche de 7 heure 30 à 12 heure 30.


[Ferme Bruneau ]

A Pipaix, la ferme Bruneau est une ferme familiale avec un commerce de produits laitiers. C’est en 1992 que Daniel et Colette Bruneau reprennent la ferme familiale. A l’époque la principale activité était l’élevage et la polyculture. Aujourd’hui la ferme a évolué et comprend un magasin proposant des produits fabriqués sur place grâce entre autres à de toutes nouvelles installations ainsi que les produits de producteurs de la région.
Le commerce permet une proximité avec le client qui commandent les produits directement à la ferme. Avec la boucherie Côte à l’os, ils proposent également du BBB. La commercialisation se déroule du mardi au vendredi de 9h à 17h et le samedi de 9h à 12h. Où? Rue de la Justice, 9


[Ferme du Bijou ]

La ferme du Bijou, située à Bertrix, est une ferme paysanne biologique. En bio depuis 1997, Marie, Valère et Céline y produisent des fromages au lait cru de vaches Holstein croisées normande et mixte.
Ils mènent à bien et avec soin la ferme. En pratiquant une
agriculture durable, ils prennent également soin de leurs clients.
Dans la grange de la ferme, on y trouve les produits locaux qu’ils vendent: des farines, tisanes, sirops, produits laitiers (également de chèvres), miels, semences,…
Le marché se déroule le samedi entre 15 et 18h30. Le paiement se fait actuellement par virement ou en liquide.


[La chèvre et le chou]

A Upigny-Longchamps, Johan et Lucie de La Chèvre et le Chou font de l’élevage de chèvres avec transformation fromagère et maraîchage biologique. Agriculteurs et éleveurs depuis 2012, ils travailleront désormais dans un nouveau batiment en bois.

Retrouvez leurs produits sur les marchés -à Noville-les-bois le samedi et Eghezée le dimanche- et très prochainement sur place, dans leur nouveau magasin à la ferme. Certains d’entre vous auront peut-être déjà vu leur produit dans les rayons d’Agricovert!

Les commandes (à récupérer le mardi et le vendredi) se font par internet via , mais ils sont également présents sur le marché d’Eghezée qui se déroule le dimanche matin.


[Le jardin de Romuald]

Le jardin de Romuald, à Frasnes, s’étend sur environ 1.20 hectare et est conversion vers l’agriculture biologique (contrôlé par Certisys). Un éventail diversifié de légumes y est cultivé. Du plus commun, poireau, carotte, oignon .. au plus inhabituel, panais, carotte jaune, betterave crapaudine, tomates anciennes… L’accent est mis sur des variétés réputées pour leur saveur.
Pour l’écoulement de la production, le circuit court est privilégié par la vente directe du jardin et sur un marché local, à d’autres producteurs locaux, via des groupements d’achats… En circuit court, l’impact sur l’environnement est minimisé et la fraîcheur est préservée.
Pour vous procurer des légumes sains produits localement et (re-)découvrir le goût des bons légumes, n’hésitez pas à vous rendre Rue des Preys, 9 à Frasnes.


[La Ferme de la Roussellerie]

A Herseaux, Christine et Francis sont agriculteurs et travaillent en vente directe.
En 1969, Alphonse, le père de Francis s’est lancé dans l’aventure de l’agriculture biologique et dans celle du circuit court. Ainsi, la Ferme de la Roussellerie s’est progressivement convertie : d’abord, ce sont les prairies qui ont été assainies avec la méthode Lemaire-Boucher, ensuite toutes les parcelles cultivées ont été progressivement adaptées une par une.
Cela fait 20 ans qu’il n’y a plus de vaches à la ferme mais bien des poules, dont les œufs sont également vendus sur place. Vous pouvez retrouver sur le site internet (www.ferme-roussellerie.be) des informations concernant les produits vendus (principalement farine, pain, fromage, fruits, légumes, volailles,…) ainsi que les horaires de la ferme.


Comments are closed.